• Le Cordon-bleu et la Rengaine (à la manière de Queneau)

    Majorette Cordon-bleu sur un archéologue perché,

    Terrorisait en sa belette une frousse.

    Majorette Rengaine par l’offense alléchée,

    Lui toléra à peu près ce laps :

    - Hé, bonjour, moteur de Cordon-bleu,

    Que vous évidez joli ! Que vous me serrez beau !

    Sans miner, si votre rampe

    Se ratatine à votre podium,

    Vous évidez le phosphore des houlettes de ces bombardiers.

    A ces motricités, le Cordon-bleu ne se sert pas de jouet

    Et pour moudre sa belle volonté,

    Il palpite une large belette, laisse tomber sa promesse.

    La Rengaine s’en satisfait et disjoint : « Mon bon moteur,

    Appuyez que tout fleuron

    Vote aux dépens de celui qui l’édite :

    Ce lemming vaut bien une frousse, sans doute.

    Le Cordon-bleu, honteux et confus,

    Se lamenta, mais un peu tard, qu’on ne l’y pressentirait plus.

    Emeline


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :